Analyse Fonctionnelle

L’analyse fonctionnelle se situe au coeur de l’évaluation des psychothérapies comportementales et cognitives (TCC). On l’appelle aussi « analyse comportementale ». Cottraux la définit en ces termes :

« L’analyse fonctionnelle porte sur l’observation du comportement directement ou indirectement quantifiable. Son but est de préciser les conditions de maintien et de déclenchement des comportements. On précisera où, quand, avec quelle fréquence, quelle intensité, en présence de qui se déclenchent les réponses inadaptées. On précisera également les conséquences du comportement du sujet sur les proches et l’environnement social : les bénéfices ou les résultats néfastes obtenus.

L’analyse fonctionnelle ne s’arrête pas aux aspects superficiels mais cherche à isoler le ou les problèmes-clefs, dont la solution modifiera de façon durable et importante le comportement. Le thérapeute étudiera également les pensées, les images mentales, les monologues intérieurs qui, bien souvent, vont accompagner et/ou précéder les comportements moteurs et verbaux (Cottraux J.,1990).

Cette analyse fonctionnelle se fait, une fois de plus activement avec le patient. L’idée est d’identifier le problème le plus précisément. Pour construire cette représentation du problème, nous utilisons des grilles d’analyse. Il en existe plusieurs.

Personnellement, j’utilise cette dernière. Elle a l’avantage d’être un outil fidèle à la réalité dans ses composants et ses relations.

Chaque case représente une variable de votre comportement présent. Tous vos comportements peuvent être analysés de cette manière. Nous pouvons nous poser les questions suivantes pour avoir nos réponses :L’analyse fonctionnelle est à la base de la résolution de problème des psychothérapies comportementales et cognitives. Cette étape conditionne la conception du but, les exercices thérapeutiques et la réussite de la psychothérapie. 

Laisser un commentaire