Les Cavaliers de l’Apocalyspe du Couple (TCC du Couple)

Les Cavaliers de l’Apocalypse : les TCC du Couple

Le Couple a ses ennemis : les Cavaliers de l’Apocalyspe. Ils sont au nombre de quatre. 1) La plainte/critique : la plainte est l’expression de la colère au sujet de questions particulières. Elle peut évoluer en critique, en évaluation globale et en reproche de manière répétée. 2) Le mépris : c’est une moquerie, une insulte, un sarcasme dirigés contre l’autre dans le but de lui signifier son incompétence ou son infériorité. 3) L’attitude défensive : c’est une tentative d’éviter ou de se protéger de la perception d’une attaque comme le déni de responsabilité ou la contre-attaque. 4) Le détachement : le compagnon perçoit l’autre comme détaché, froid et absent. Ces quatre Cavaliers vous embarquent dans une chevauchée infernale dans laquelle le couple se transforme en « une cascade de distance et d’isolement » (Gottman et Gottman, 1999). Cette descente aux abimes commence en considérant que le problème du couple est grave, qu’il est impossible de le régler avec l’autre. L’air devient rare. La plainte du conjoint est étouffante. A ce moment apparaît le désir de respirer, de vivre sa vie de son côté, éloigné. L’accélération de la chute en est plus rapide et aboutit à la solitude finale. Les Cavaliers de l’Apocalypse détruisent le couple en provoquant des interactions nocives et en empêchant la communication.

Comment se protéger de ces ennemis du couple ?  Les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) du couple se basent en partie sur l’apprentissage et l’entraînement des techniques de communication. Celles centrées sur l’émetteur qui consistent à : être attentif dans sa façon de parler ; poser des questions constructives ; ne pas trop parler ; accepter le silence et éviter de se livrer à un interrogatoire serré. Celles centrées sur le récepteur qui nécessite à : écouter attentivement ; ne pas interrompre ; clarifier ce que l’on entend ; réfléchir à ce que l’on entend et résumer. Ces techniques vous paraissent, peut-être, évidentes et simples. Sachez qu’elles sont très difficiles à pratiquer pendant les conflits où l’un et l’autre veulent imposer son désir. Par cette pratique, nous passons d’une communication linéaire centré sur l’autre, sur ces défauts et son égoïsme à une communication circulaire où nous nous décentrons et prenons en compte le point de vue de l’autre. Ces règles de communication permettent de témoigner à l’autre de l’empathie et rétablir une réciprocité dans la relation. La communication circulaire des TCC du couple protègent les partenaires de cette cascade de rejets et maintient le lien affectif. De cette préservation du lien et de l’échange peut apparaître la résolution partagée des problèmes et le plaisir d’être ensemble.

Le couple est un système en équilibre dynamique qui faut protéger de la division en apprenant à gérer les conflits et qu’il faut alimenter par des renforcements positifs, réguliers et fréquents en dévoilant ses désirs pour les satisfaire ensemble. 

Laisser un commentaire