L’amour, la performance et l’éjaculation précoce !

L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est un trouble fréquent qui déstabilise l’individu et le couple

D’après les différentes études épidémiologiques, 20 à 30% des hommes souffrent d’éjaculation précoce !

L’éjaculation précoce est une éjaculation qui survient avant que le sujet ou le partenaire ne le souhaitent avec un sentiment de ne pas la contrôler et génère une détresse, une insatisfaction ou des difficultés interpersonnelles.

D’après Kaplan, elle est une « absence de contrôle volontaire sur le réflexe éjaculatoire« . Ou encore avec Master et Johnson, « éjacule trop vite l’homme qui, dans plus de 50% des rapports sexuels, se retire avant d’avoir satisfait sa compagne » (cette définition est soit féministe mais est compliquée avec des femmes anorgasmiques !).

Peut-on définir l’éjaculation précoce objectivement par la durée ? D’après l’étude de Waldinger MD, 2005, portant sur 500 couples appartenant à cinq pays différents, la durée moyenne du rapport sexuel est de 5,4 minutes. Cette durée représente le temps écoulé entre la pénétration et l’éjaculation intra-vaginale. 90% des éjaculateurs précoces (EP) éjaculent en moins de 1 minute (70% < 30 secondes et 30-40% < 15 secondes) et 5 à 10% entre 1 à 2 minutes après la pénétration. Conventionnellement, on établit donc la durée normale de l’acte sexuel au-delà de 2 minutes et l’éjaculation précoce en deçà.

Par quoi est causé l’éjaculation précoce ? 

  • Juste pour satisfaire un plaisir intellectuel sadique à l’égard des psychanalystes, nous nous permettrons de rappeler les interprétations divines du Dr Freud que tout homme atteint d’éjaculation précoce cherche à souiller, à avilir la femme et surtout à la frustrer de son plaisir sexuel ! … Cela fait référence à un désir sadique inconscient de l’homme vis-à-vis de la femme. Et, comme vous pouvez vous en douter la prise de conscience de ce désir inconscient permise par la cure analytique est le remède miracle de l’éjaculation précoce.  Nous voulions rappeler cette théorie pour mettre en garde les éjaculateurs précoces au sujet des psychiatres ou psychologues psychanalystes car, d’une part leur trouble ne sera jamais soigné et d’autre part, ils ressortiront de la séance perturbés par des interprétations fallacieuses.
  • De notre point de vue, rejoignant d’autres auteurs, Cooper (1969), Wolpe (1973) Strassberg (1990) l’éjaculation précoce est causée par l’anticipation de l’échec de l’acte sexuel générant une anxiété de performance qui en retour alimente l’anticipation. Cette crainte d’éjaculer, de perdre le contrôle « dissocie » l’individu entre ses anticipations anxieuses et ses sensations sexuelles. L’éjaculateur précoce devient l’observateur de lui-même. De cette manière, l’anxiété inhibe la perception des sensations préorgasmiques et interdit le contrôle éjaculatoire.
  • L’anticipation anxieuse peut être associée à des schémas cognitifs dysfonctionnels liés au couple, aux femmes et la sexualité. Par exemple, le schéma « altruiste » de la sexualité qui consiste à penser que nous devons prêter attention avant tout au plaisir du partenaire sinon nous serions égoïste et animal, engendre une anticipation anxieuse et provoque une rupture perceptive avec nos sensations sexuelles et notre désir.

De quelle manière traiter l’éjaculation précoce ? Par les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC).

  1. La première étape consiste à apprendre à se relaxer.
  2. La deuxième étape concerne l’exposition progressive à la pénétration.
  3. La troisième étape est celle des mouvements où l’individu apprend à générer des mouvements sans éjaculer.
  4. Dernière étape est celle de la gestion de ses sensations sexuelles par le rythme des mouvements volontaires du bassin et du corps.

L’éjaculation précoce est donc un trouble fréquent (20 à 30% des hommes) qui se soigne très bien entre 6 et 10 semaines à condition d’être suivi par un psychologue ou un psychiatre compétent pratiquant les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC). Pour finir, n’écoutez pas les psychanalystes, la pratique montre que les hommes qui viennent consulter le font pour eux et surtout pour l’amour de leur femme. 

8 Replies to “L’amour, la performance et l’éjaculation précoce !”

  1. Pingback: Témoignage d'une TCC de l'éjaculation précoce

    1. Boris Guimpel Post author

      Suivre au mieux les conseils que je donne dans cet article.
      Si vous les pratiquez réellement, vous apprendrez à gérer votre émotion et votre éjaculation ne sera plus un problème.
      Peu importe la durée actuelle… Je connais plusieurs patients qui éjaculaient avant même de pénétrer, rien qu’en s’approchant du sexe féminin.

      Répondre
  2. Abdourahim Mmadi

    Pour controler l’éjaculation,il faut tout d’abord etre calin,ne pas etre trop pressé à l’acte sexuel.Cela permettra de s’oublier sois meme.Ainsi,il faut s’avoir banalisé le sexe en le considerant comme les yeux,les cheveux etc.N’oublier pas aussi que tout est controler par le cerveau.Alors,une parmis les méthodes que je propose,c’est de faire une masturbation au prealable avant d’acomplir l’acte.Cela permettra le cerveau de prendre un elan pour une deuxieme éjaculation.

    Répondre
  3. Adam

    Pour contrôler l’éjaculation précoce, le premier exercice de base serait de fortifier le muscle Pc grâce á des mouvements de contractions. Deuxièmement, gérer la respiration, faire des inspirations et expirations espacées. Bonne chance aux éjaculateurs précoces.

    Répondre

Laisser un commentaire